Scénographie magique par Côté Style

Une maison de maître anversoise de 1892 laisse éclater son style néo-renaissance grâce au
dialogue que Maître en Scène établit avec un intérieur contemporain contrasté.

Un an de travaux et un doigté de magiciens ressuscitent et amplifient le charme fastueux de cette demeure bourgeoise. Irène et Bruno Thiebauld prennent le parti pris de conserver l’architecte originelle des 500m² qui leur sont dévolus par les propriétaires des lieux. Ils interprètent avec justesse ce que l’on attend d’un décorateur qui doit inscrire un bâtiment ancien dans la modernité. Ils apportent une grande intimité aux pièces à plafonds hauts, y amènent la lumière, le confort de notre siècle incluant la domotique, une magnifique piscine intérieure dans les sous-sols et même un jardin florentin. Leur postulat tout au long de ce projet fut d’introduire un jeu de miroir entre les époques afin que chacune d’elles se révèle à l’autre dans la beauté de son style.

Et la lumière fut!

Dès l’entrée, nous avons été séduits par la résurrection orchestrée par le duo de Maître en Scène qui réussit un hall majestueux en marbre couleur parchemin et dévoile avec grâce les sculptures d’origine. Le marbre couvre en majorité le rez-de-chaussée et s’offre sous nos pieds comme une source lumineuse réfléchie par les plafonds à moulures blanchis. Le défi de la lumière était de taille dans cette maison où l’architecture des pièces en enfilade puise parcimonieusement la lumière naturelle. C’est ainsi que chaque pièce reçoit volontairement des spots encastrés modulables au lieu d’une suspension classique, et des appliques façonnées par Maître en Scène. Dans la pièce TV, les sculptures éclairées en bois flotté de lianes font un clin d’oeil aux colonnes «néo-renaissance».

Un cocon harmonieux

L’ambiance résolument chaleureuse se transmet au travers des pièces par le choix d’une délicieuse monochromie, rythmée par un mobilier convivial souligné de bois de wengé foncé. C’est le décor qu’emprunte la Family Room au parquet Versailles où l’on sent que tout se passe autour de la table ronde de Luz Interior et des chaises Venise dessinées par Maître en Scène. Même ambiance autour de la table en demi-oeuf du salon TV. Cette franche note de contraste inspire à elle seule la détente. La fascination d’une intimité réussie est immédiatement palpable dans le salon. Les canapés très contemporains en tweed s’amorcent en douceur autour de la grande table-pouf de JNL à l’élégance satinée. Les stores américains en lin naturel de Designers Guild habillent toutes les fenêtres de façade et affichent l’harmonie de ce décor dont on entendra encore beaucoup parler …

Parution dans Côté Style: Scénographie magique


Add Comment

Your Email address will not be published